L’animation en Gérontologie

Au sein d’un établissement gériatrique, l’animateur est le garant du maintien de la vie sociale et culturelle de la personne âgée. En proposant des activités, il aide nos aînés à garder le goût de la vie et à améliorer l’image qu’ils ont d’eux-mêmes.

 

En EHPAD, l’animation occupe ainsi une place primordiale dans la prise en charge des résidents qui ont besoin de relations sociales autant que de soins médicaux et paramédicaux.

 

L’animation permet de maintenir un lien social, de lutter contre la dépression, et engendre donc un impact positif sur le bien-être du résident. Mais ce savoir-faire requiert des compétences particulières de la part du professionnel, qui doit prendre en compte les spécificités des personnes âgées accueillies, souvent dépendantes et fragilisées.

 

L’animation est une maille importante dans la vie d’un EHPAD. Il ne s’agit pas uniquement de distraire ou passer le temps, mais bel et bien de donner de l’existence au temps, de maintenir la personne dans la réalité, de lui donner l’envie de se projeter dans l’avenir et de construire encore des projets.

 

 

Un Congrès National de l’Animation et de l’Accompagnement en Gérontologie (CNAAG) à Nantes

Les 26 et 27 novembre dernier s’est déroulée la 13e édition du Congrès National de l’Animation et de l’Accompagnement en Gérontologie (CNAAG) à Nantes, avec pour thématique : L’animation du quotidien social de la personne âgée.

Organisé par le Groupement national des Animateurs en Gérontologie (GAG-cf.encadré), ce congrès a rassemblé cette année plus de 500 professionnels animateurs-coordonnateurs, formateurs, directeurs d’établissement de service d’aide à domicile et d’EHPAD, médecins, aides-soignants, sociologues, paramédicaux, institutionnels…

Ce congrès national de la profession est une occasion unique d’enrichissements multiples pour les professionnels dans l’intérêt des personnes âgées. Il marque par son originalité l’idée d’une nouvelle animation et de nouvelles pratiques dont l’animateur est le dynamiseur.

Au programme : échanges, conférences, partages d’expériences, cas pratiques et témoignages, élargissement des perspectives professionnelles.

 

Selon Bernard Hervy, Vice-président du Groupement des Animateurs en Gérontologie (GAG) « il s’agit maintenant de prévoir l’animation avec les personnes âgées pour les 10-15 ans qui viennent », il est aujourd’hui urgent « d’améliorer de manière sensible la vie sociale en établissement » pour mieux coller aux souhaits des générations à venir.

 

Aujourd’hui, on compte un animateur pour 65 résidents, et environ 12 centimes par jour et par résident sont consacrés au budget de l’animation.

 

 www.congres-cnaag.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *