Le Bien-être au travail

Le sujet dont tout le monde parle !

Entreprises de toutes tailles et de tous secteurs, elles sont de plus en plus nombreuses à se mobiliser et à mettre en place des initiatives pour améliorer l’épanouissement de leurs équipes.

 

La perception de la qualité de vie au travail (QVT) est considérée comme un levier de performance pour les organisations. Construire une politique de bien-être au travail permet de répondre à un double objectif, celui de réduire les risques psychosociaux et d’agir sur la motivation des collaborateurs dans le travail.

Cours de sport, bureaux design, cantines bio, afterwork, séminaires, coaching pour le bonheur au travail … tous les moyens sont bons pour attirer et fidéliser ses employés !

 

Selon une étude Harvard/MIT, les salariés heureux sont

2 fois moins malades, 6 fois moins absents, 9 fois plus loyaux,

31% plus productifs, 55% plus créatifs.

 

Un observatoire national de la QVT

 

« Prendre soin de ceux qui nous soignent » : Agnès BUZYN, ministre des Solidarités et de la Santé, a la volonté d’améliorer la qualité de vie au travail (QVT) en installant un observatoire national dédié, réaffirmant ainsi l’importance de ces questions pour tous les professionnels de santé et médico-sociaux, qu’ils exercent en établissement, en ambulatoire ou au domicile.

 

 

L’observatoire national de la QVT a pour mission :

  • de produire des contributions opérationnelles permettant d’aider les professionnels à améliorer leur pratique en terme de qualité de vie au travail, tant à titre individuel que collectif
  • de rassembler toutes les connaissances sur le sujet, de les partager et de les diffuser largement, notamment par l’organisation d’un colloque annuel

 

Mais qu’entend-t-on par « Bien-être, bonheur au travail » ?  

 

Chacun d’entre nous en a sa propre définition, sa propre perception. Ce qui peut être perçu par certains comme du bien-être, peut ne pas être ressenti comme tel par d’autres. Les attentes peuvent être différentes en fonction de la personnalité de chacun et de l’environnement dans lequel il évolue.

Aussi, comment répondre à ces aspirations dans un environnement de travail, mais aussi économique et intergénérationnel ? C’est tout l’intérêt de l’approche du bien-être sous l’angle Qualité de Vie au Travail (QVT).

 

Selon l’Accord National Interprofessionnel de juin 2013, la QVT peut se concevoir comme un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement, qui englobe :

 

  • l’ambiance,
  • la culture de l’entreprise,
  • l’intérêt du travail,
  • les conditions de travail,
  • le sentiment d’implication,
  • le degré d’autonomie et de responsabilisation,
  • l’égalité,
  • un droit à l’erreur accordé à chacun,
  • une reconnaissance et une valorisation du travail effectué.

 

Au sein du Groupe ACPPA, nous avons défini la QVT comme : « la construction collective et le maintien, par et pour chacun, d’un environnement de travail propice à l’épanouissement professionnel et au développement individuel des salariés ».

 

Un établissement du Groupe primé QVT !

 

Le 9 octobre dernier, au Théâtre de l’Atelier à Paris, la start up Bloom at Work a organisé les premiers « Awards du bien-être au travail », avec pour objectif de faire découvrir et récompenser des projets innovants qui voient le jour dans le domaine du bien-être au travail.

 

Parmi les catégories :

  • Le projet le plus ambitieux 
  • L’idée la plus disruptive 
  • L’initiative à 0 €
  • Coup de cœur du public 

C’est sur cette dernière catégorie que les équipes de la Table Ronde du Groupe ACPPA (Provins-77) ont reçu le prix du Coup de cœur du public pour leur projet « La QVT se décline par tous ! ».

Concrètement…

 

A La Table Ronde les salariés disposent pour la plupart d’une coupure de 2 heures sur leur journée de travail : l’idée a été de les amener à mettre à profit ces 2 heures pour eux avant tout. Chaque mois, une information thématique est diffusée autour du bien-être : nutrition, bienfaits de la marche, séance piscine…

 

Propositions, suggestions, tout est fait en douceur, car « nous savons que prendre soin de soi relève d’une démarche individuelle et non d’un manager, aussi bienveillant soit-il », explique la Directrice Samira Jibril.

 

Résultats : des sourires, des mines reposées, des après-midi zen au retour de la piscine… zéro absentéisme au cours de la période estivale, des prises de conscience qui mènent les salariés à faire attention à leur alimentation…

Bravo pour cette démarche innovante qui saura inspirer bon nombre de managers, soucieux de la QVT dans leur EHPAD !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 21 =