La campagne de second rappel contre le Sars-Cov-2 s’ouvre dans les Ehpad

Face au rebond de l’épidémie et la fragilité des personnes âgées, les pouvoirs publics lancent une campagne de rappel pour les plus de 80 ans et les résidents d’Ehpad. L’organisation est la même que pour la précédente campagne.

 

Face au rebond de l’épidémie de la maladie Covid-19 liée au sous-lignage BA.2 du variant Omicron du Sars-Cov-2, le ministère des Solidarités et de la Santé lance une nouvelle campagne de rappel vaccinal. Elle concerne uniquement les personnes âgées de plus de 80 ans et les résidents en Ehpad ou en unités de soins longue durée (USLD). Ce deuxième rappel se justifie par l’affaiblissement significatif de la mémoire immunitaire.

 

Il rappelle également qu’une petite hausse des hospitalisations, des personnes âgées de 80 ans et plus et vaccinées avec un rappel, a été enregistrée fin janvier.

Dans les Ehpad et USLD, l’organisation retenue est la même que pour le premier rappel. « Nous dupliquons complètement le process« , indique le ministère chargé de la Santé. Un message urgent de ses services est déjà diffusé le 14 mars pour initier le déploiement effectif. Plus de précisions sur les Ehpad seront données dans le semaine avec un texte dédié, précise-t-il. Le comité recommande d’utiliser cette nouvelle campagne pour renforcer la couverture vaccinale pour le premier rappel. « En effet, selon les données de Santé publique France, 71,2% des résidents d’Ehpad seulement avaient reçu un rappel vaccinal au 15 février 2022, un chiffre nettement inférieur à celui pour la population générale éligible (79,4%) « , relève-t-il.

 

L’élargissement de ce second rappel à d’autres catégories de population, comme les professionnels du médico-social, n’est pas encore arbitré. Le ministère dit qu’il « ne ferme pas la porte » à un tel élargissement. Au niveau européen, des discussions sont en cours de préparation sur les commandes de vaccin, avec des produits efficaces contre plusieurs variants, pour une nouvelle campagne à l’automne. Pour les résidents d’Ehpad, les vaccins à ARN messager sont utilisés, avec une demi-dose pour celui de Moderna.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Entrez Captcha ici : *

Reload Image